Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs

Bienvenue chez CENTURY 21 Agence du Marché, Agence immobilière LA ROCHELLE 17000

L'actualité de CENTURY 21 Agence du Marché

Zoom sur une ville et sa région site capital.fr Juillet 2009

Publiée le 17/06/2010

Transactions en chute libre, prix en baisse, le marché immobilier de la Rochelle est bel et bien malade. Dans les quartiers les moins résidentiels de la ville - Beauregard, Lafond ou Saint-Eloi -, les délais de ventes dépassent même les cent jours. Tour d'horizon avec Damien Brossial, directeur des deux agences Century 21 à la Rochelle.

Capital.fr : Comment évolue le marché de l'immobilier de la Rochelle ?
Damien Brossial : Depuis l'été dernier, le marché a subi un vrai coup d'arrêt. En un an les transactions ont chuté de 35 % et les prix d'environ 10% sur l'ensemble de la ville.
Dans les quartiers les moins résidentiels, comme Beauregard, Lafond ou Saint-Eloi, les délais de ventes dépassent désormais même les 100 jours…. C'est le temps qu'il a fallu récemment pour vendre un appartement de 98 mètres carrés, quartier Beauregard, avec trois chambres et un jardin de 324 mètres carrés : elle a fini par partir à 272.000 euros, soit 30.000 euros en dessous de sa mise à prix. Toujours très recherchés, l'hyper-centre historique et les quartiers chics - la Genette, Fétilly-La Trompette, Jéricho-les-Parcs…- ont toutefois mieux résisté. Ici, les baisses de prix atteignent en moyenne 5% pour les maisons comme pour les appartements.

Capital.fr : Y-a-t-il des quartiers où les prix n'ont pas du tout baissé ?
Damien Brossial : Dans le secteur des Minimes, les prix n'ont pratiquement pas bougé depuis un an. Il faut dire que l'offre n'y est pas très abondante, ce qui permet aux vendeurs de maintenir leurs exigences. Ce quartier étudiant, situé le long du port de plaisance, séduit aussi en raison de son habitat neuf ou contemporain. Reste que les prix y sont élevés. Comptez, par exemple, autour de 4000 mètres carrés pour un appartement de 100 mètres carrés situé dans la partie qui touche le vieux port, le quartier de la Ville-en-Bois et de la médiathèque. Pour trouver moins cher, mieux vaut viser la plage des Minimes et le port de plaisance, où les appartements des années 1980 s'échangent autour des 3500 euros le mètres carrés.

Capital.fr : Dans quels secteurs conseillez-vous d'investir ?
Damien Brossial : Sans hésitation, le quartier Tasdon, qui se trouve justement entre la gare centrale et les Minimes. On se situe ici à 10 minutes du centre-ville, dans une ambiance village, avec de petites rues, des commerces de proximité et surtout de très belles maisons, de 80 mètre carrés en moyenne, datant de 1900 à 1950. C'est un bon compromis pour ceux qui recherchent une petite habitation mais qui n'ont pas le budget nécessaire pour en acquérir une à Fétilly-la Trompette. Le ticket d'entrée se situe ici autour des 225.000 euros et des 200.000 euros, s'il y a des travaux à prévoir. Une petite maison, de 92 mètres carrés, avec un jardin de 214 mètres carrés et un garage, vient ainsi de trouver preneur à 234.000 euros. Autre bon plan du quartier : ces petites maisons ouvrières tout en pierre, mitoyennes, avec un petit jardin sur le devant. Comptez ici autour des 165.000 euros pour 70 mètres carrés habitables. Ce quartier va prendre de la valeur car il est de plus en plus demandé. Les investisseurs s'y intéressent beaucoup.

Capital.fr : La tendance est-elle aussi à la baisse pour les maisons individuelles situées en périphérie de la ville ?
Damien Brossial : En périphérie, les prix ont chuté de 15 % en moyenne depuis l'été dernier. Les acquéreurs, qui visent les extérieurs de la Rochelle, sont en quête de petits prix, en deçà de 200.000 euros. Comme pour cette maison de plain pied, située à Lagord, de 86 mètres carrés, avec trois chambres et un jardin de 420 mètres carrés, qui vient d'être cédée à 196.000 euros. Il y a encore un an, elle serait facilement partie à 230.000 euros.

Propos recueillis par Caroline Montaigne

© Capital.fr

 

Notre actualité