Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs
Bienvenue chez CENTURY 21 Agence du Marché, Agence immobilière LA ROCHELLE 17000

LA ROCHELLE EN EXTINCTION PARTIELLE

Publiée le 16/04/2019

 

Comme plusieurs villes françaises, La Rochelle a adopté le principe d’éteindre son éclairage public une partie de la nuit. Un choix pour répondre à des besoins de diverses natures.

 

Dans le cadre de son Schéma Directeur d’Aménagement Lumière qui affiche comme objectifs l’embellissement de la Ville, la réponse aux besoins de la population et une meilleure efficience énergétique, notre cité maritime va procéder à partir de ce printemps à l’extinction partielle de son éclairage public. A l’instar d’autres villes de la même importance dans l’Hexagone appliquant le même arrêté gouvernemental, La Rochelle va donc restreindre en lumière certaines parties de son territoire, et ce quotidiennement entre minuit et 5 heures du matin. 

Ainsi, après consultation des représentants des comités de quartier concernés, le service de l’Eclairage Public de la Ville va d’abord procéder à des interruptions momentanées des sources lumineuses dans les quartiers autour du coeur de ville et une partie du quartier du Petit-Marseille. Si les zones résidentielles seront donc plongées dans le noir pendant cinq heures chaque nuit pour un meilleur confort de leurs habitants, les zones d’attractivité économique et commerciale comme les axes structurants, notamment ceux comportant des couloirs de bus, ne seront pas éteints. A ce titre, le cœur de ville restera allumé comme aujourd’hui.

 

Améliorer la nuit

 

Impactant positivement sur la qualité du sommeil des riverains en réduisant la pollution lumineuse, l’extinction partielle de l’éclairage public permet, pour ce qui concerne les espaces verts et naturels, et donc la biodiversité, de respecter les rythmes jours / nuits de la faune et de la flore. Autre effet positif, des économies d’énergie et budgétaires vont être réalisées. Bien sûr, des espaces publics posant des problèmes d’insécurité repérés ou susceptibles d’en avoir ne seront pas touchés par cette initiative.

Après La Rochelle sud puis ouest, c’est l’ensemble du territoire rochelais qui devrait bénéficier d’ici la fin de l’année des bienfaits de l’extinction partielle de l’éclairage public, un projet s’inscrivant pleinement dans la démarche La Rochelle, territoire zéro carbone.

Notre actualité